Qu’est-ce qu’un filtre anti-pop ?

Le filtre anti-pop est un accessoire pour microphone utilisé dans le domaine de l’audiovisuel pour empêcher les bruitages indésirables. Même s’il existe plusieurs modèles, il n’en demeure pas moins qu’ils remplissent tous la même fonction. Découvrons l’essentiel à savoir sur cet outil très utile dans le domaine du son.

Le filtre anti-pop pour éliminer les plosives

Le filtre antipop limite les plosives désagréables et empêche le contact entre la salive et le microphone. En effet, les bruits d’éclatement que l’on désigne habituellement sous le vocable de plosives sont issus des mots comportant des consonnes dures. Ces dernières sont entre autres “p”, “b”, “t” ou encore “f” pour ne citer que celles-là.

Les consonnes dures peuvent constituer un problème notamment si vous utilisez un microphone très sensible comme les microphones à ruban. L’explosion soudaine d’air que provoque leur prononciation peut détériorer le microphone. Cette grande quantité d’air frappe brusquement la capsule du micro, créant ainsi ce qu’on appelle des “pop”, des bruits désagréables à entendre.

C’est pour pallier ce problème que les filtres anti-pop ont été créés. Il suffit de les placer au bout de votre microphone pour que ces bruits soient occultés pendant l’enregistrement d’une musique par exemple.

Le filtre anti-pop pour limiter la salive

Le filtre anti-pop évite que la salive d’un chanteur n’entre en contact avec le microphone au moment où il se fait enregistrer. Lorsque vous disposez d’un studio d’enregistrement, et que vous avez assez de productions à faire, nettoyer et désinfecter un microphone peut être fastidieux. La tâche est encore plus pénible si plusieurs chanteurs utilisent le microphone dans des délais très courts. Le filtre anti-pop vient régler ce problème et vous permet de prolonger la durée de vie de votre microphone.

Les différents types de filtre anti-pop

Il existe principalement deux types de filtre anti-pop à savoir : le filtre anti-pop en maille de nylon et le filtre anti-pop en métal fin.

Le filtre anti-pop en maille de nylon est utilisé le plus souvent dans les studios d’enregistrement professionnels. La particularité de ce type de filtre réside dans son efficacité et son prix abordable. Vous pouvez acquérir un filtre anti-pop en maille de nylon à partir de 25 euros environ. Toutefois, pour plusieurs professionnels du son, le filtre anti-pop en maille de nylon réduit les notes aiguës et diminue la clarté de l’enregistrement.

C’est pour cela que depuis quelques décennies, on constate la prolifération des filtres anti-pop en métal fin sur le marché. Ils donnent un son plus précis et limitent au maximum les bruitages indésirables. De plus, ils sont faciles à nettoyer après plusieurs usages. Pour avoir cet accessoire très pratique, il vous faudra débourser la coquette somme de 80 euros en moyenne. Ce prix est assez raisonnable, au regard des avantages que vous pouvez en tirer.

Les critères de choix d’un filtre anti-pop

Avant de régler l’achat d’un filtre anti-pop pour votre studio, vous devez vérifier que le modèle qui vous est proposé répond à certains critères.

La taille

Vous pouvez choisir un filtre dont la taille est proportionnelle à votre microphone pour un rendu optimal. Vous pouvez également opter pour un modèle un peu plus grand que votre microphone. Cela évitera des écarts, surtout si vos chanteurs, en l’occurrence des rappeurs, bougent beaucoup pendant les enregistrements.

Le matériau de fabrication

Vous devez choisir entre les filtres anti-pop en maille de nylon ou ceux en métal fin. Notez que les filtres anti-pop en métal fin ont une durée de vie plus longue que les premiers. Toutefois, vous devez tenir compte de votre budget et de l’usage avant d’opter pour l’un ou l’autre de ces catégories. Si vous avez un budget limité, il vaut mieux opter pour un filtre anti-pop durable.

Le type d’attache

La plupart des filtres anti-pop disposent d’une attache sous forme de pince. Elle vous permet de les fixer au pied de votre micro très facilement. Prenez en compte la taille de la pince et l’épaisseur du pied de votre micro avant de faire votre choix.