poser de la pâte thermique

Comment poser de la pâte thermique ?

La pâte thermique réalise une sorte de joint thermique entre un ou plusieurs objets. Il s’agit d’une substance très utilisée en électronique en tant que conducteur entre les surfaces de ces objets. La conductivité thermique d’une pâte de cette nature se calcule en watts par mètre kelvin, que celle-ci soit à base d’argent, de silicone, de cuivre ou de céramique. Aussi, la couche appliquée doit être assez fine et légère pour une meilleure efficacité. Voici, étape par étape, comment poser de la pâte thermique !

Le choix de la pâte thermique et le matériel nécessaire

Avant toute pose de pâte thermique, il faut procéder au choix du type de la pâte. Comme déjà mentionné , les différents composants présents sur le marché sont :

  • le silicone 
  • l’oxyde de zinc 
  • l’argent 
  • le cuivre 
  • la céramique

Le silicone et l’oxyde de zinc sont très accessibles, mais ils ne conduisent pas efficacement la chaleur. Ils sont tout le contraire de la pâte thermique à base d’argent ou à base de céramique. Si vous ne pouvez pas vous en procurer, essayez d’en récupérer au niveau de votre ordinateur au cours d’un probable overlockage.

de la pâte thermique

À propos des accessoires, il n’est pas recommandé de faire usage d’une spatule, de ses doigts ou d’une carte de crédit, comme le recommandent de nombreux tutoriels. C’est uniquement pour retirer cette substance d’un dissipateur ou d’un composant que vous pouvez utiliser un coton-tige à tremper dans de l’isopropanol ou de l’éther.

L’application proprement dite de la pâte thermique

Elle commence avec le nettoyage de la surface sur laquelle la pâte va être posée. Utilisez le coton-tige imbibé d’alcool isopropylique. Si vous ne disposez pas de coton-tige, une petite boule de coton suffira. Veillez à ce que le pourcentage de l’alcool soit assez élevé : 70 % au plus et 90 % idéalement. Sablez maintenant ladite surface pour la rendre plus douce et plus apte à accueillir la pâte thermique.

L’application sur une surface circulaire

L’application de la pâte thermique sur une surface circulaire n’a pas besoin de technique particulière. Saisissez le tube de pâte thermique, ouvrez-le et placez-le au centre de la surface. Pressez et déposez une minuscule goutte de pâte : celle-ci ne doit pas être plus grosse qu’un grain de riz. Elle doit être plus petite que la taille d’un petit pois. Si vous en mettez plus, vous risquez de vous retrouver avec plus de pâte thermique qu’il n’en faut réellement. Vous risquez même d’endommager la carte mère de l’appareil, s’il s’agit d’un refroidisseur par exemple.

Une fois la pâte thermique déposée sur la surface, ne cherchez pas à l’étaler. La pression se chargera de le faire uniformément sur la surface. Toujours dans le cas d’un refroidisseur, liez le radiateur et le processeur et laissez la chaleur agir. Évitez également d’ôter le dissipateur de chaleur après qu’il ait été installé, au risque de reprendre tout le processus.

L’application sur une surface carrée

L’application de la pâte thermique sur une surface carrée est beaucoup plus délicate. En effet, la goutte déposée au milieu de la surface ne la recouvrira pas entièrement cette fois-ci. Trois méthodes sont donc préconisées pour un meilleur étalage de la pâte.

La méthode de l’étalement

Cette méthode est la plus connue et la plus efficace. Placez une infime quantité de pâte sur la surface. Couvrez votre index d’un sac plastique et étalez uniformément la pâte. Elle doit à peine camoufler le métal. Quant au dissipateur de chaleur, il doit être installé avec un léger angle d’approche pour que des bulles ne se forment pas avec la pression qui sera faite.

La méthode des lignes

Sur la surface préparée, déposez deux lignes assez fines de pâte thermique. Elles doivent être espacées et parallèles. Elles doivent également se situer à une longueur équivalente au tiers de la longueur de la surface. La méthode des lignes est encore appelée la méthode des constructeurs.

La méthode de la croix

La méthode de la croix ou méthode alternative n’est pas très différente de la méthode des lignes. Ici, il faut plutôt faire des lignes croisées sous forme de croix, au lieu de faire des lignes droites. Certains, pour se faciliter la tâche, préfèrent même faire de petits points.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *