Qu’est-ce qu’un micro à condensateur ?

Au-delà d’un simple instrument d’amplification de voix à travers une enceinte électronique, le microphone est un véritable outil d’animation. Il existe en effet, différents types de micros selon leur mode de fonctionnement et l’usage qu’on souhaite en faire. Parmi les types de microphones disponibles, on retrouve le micro à condensateur. Le micro à condensateur est très utilisé car il présente des caractéristiques très intéressantes. Qu'est-ce qu'un micro à condensateur ? Quelles sont ses principales caractéristiques et comment fonctionne-t-il ?

Le microphone à condensateur et son principe de fonctionnement

Encore appelé microphone électrostatique, le micro à condensateur est un instrument d’amplification du son, offrant une excellente qualité sonore. Le microphone électrostatique, contrairement au microphone dynamique, ne dispose pas d’une bobine mobile. Il est plutôt équipé d’un disque très léger qui se présente en forme d’une membrane fine et d’une plaque arrière. Le disque est le plus souvent taillé dans du titane, de l’alliage d’aluminium, du polyester ou dans du mylar.

Entre la membrane et la plaque se crée un champ électrique généré par une pile ou une alimentation fantôme. Cette alimentation fantôme est fournie par un câble micro ou une table de mixage. L’ensemble de ce dispositif est appelé un condensateur. Il s’agit en réalité d’une construction électronique qui stocke une quantité considérable d’énergie sous la forme d’un champ électrostatique. L’intensité de la tension fournie est fonction de la distance entre la plaque arrière et la fine pellicule.

Consultez aussi :  Comment réussir à faire un streaming live sur Twitch ?

Vu que la membrane est très mince, elle flotte très rapidement et se déplace facilement. Lorsque la vibration d’air déplace la membrane en direction de la plaque arrière, la polarité du microphone est positive. Lorsque la membrane se déplace plutôt dans le sens opposé à la plaque arrière, le niveau de sortie du micro est négatif.

Les différents types de micro à condensateur

On distingue principalement deux types de microphones à condensateur. Il s’agit du micro à condensateur électret et du micro à condensateur utilisant une alimentation externe.

Le micro à condensateur électret

L’électret est une matière diélectrique qui peut être utilisée pour une polarisation permanente. Lorsqu’on utilise un électret dans un microphone électrostatique ou à condensateur, on peut se passer d’une polarisation externe ou alimentation fantôme. Ainsi, on distingue deux formes d’utilisation de l’électret selon la configuration. Soit l’électret est positionné sur l’électrode fixe, soit il est disposé au niveau de la membrane métallique.

Le micro à condensateur électret est encore appelé micro sans fil car il fonctionne comme un micro à condensateur classique. Cependant, il faut noter que le microphone électrostatique, pour bien fonctionner, requiert une alimentation continue. Étant donné qu’il n’utilise pas d’alimentation externe, elle est très utilisée pour de nombreux logiciels et applications.

Le micro à condensateur utilisant une alimentation externe

Cette forme de microphone est assimilée à un micro à condensateur classique. Pour bien fonctionner, il nécessite une alimentation fantôme de 48 volts. Le courant généré sera alors porté par un câble audio.

Les avantages d’un micro à condensateur

Les micros à condensateurs présentent plusieurs avantages. Ils sont spécialement utilisés en studio ou dans des salles nécessitant une prise de son spécifique. Ils sont très utilisés pour capturer les voix ainsi que les instruments acoustiques, à cordes ou à vents. La Qualité du son généré par ce type de micro est absolument sensationnelle.

Consultez aussi :  Comment espionner un téléphone portable ? (et se protéger)

En plus d’être d’une extrême finesse, le son produit par ce type de micro cadre avec tous les types de timbres vocaux. Grâce à sa très grande sensibilité, il est très apprécié par de nombreux utilisateurs. Il dispose également d’une réponse en fréquence parfaitement étendue et plate. Cependant, il n’est pas conseillé de l’utiliser pour l’enregistrement des instruments de percussion à l’exception des cymbales.

Il est aussi déconseillé d’utiliser ce micro à l’extérieur sans que la membrane soit protégée par une bonnette ou un dispositif brise-vent.